Rendang de bœuf (Rendang daging) de Sumatra

Rendang de bœuf (Rendang daging) de Sumatra

Le rendang est un ragoût de bœuf à la noix de coco riche et tendre, qui est explosivement savoureux et le bœuf rendang est le rendang le plus populaire. Appelé “rendang daging” localement, c’est sans doute la recette de bœuf la plus célèbre en Malaisie, en Indonésie et à Singapour.

Le bœuf rendang est d’origine indonésienne, une préparation très célèbre du groupe ethnique Minangkabau d’Indonésie. Ce plat est souvent servi lors d’occasions cérémoniales et à des invités d’honneur.

Le rendang a été introduit en Malaisie lorsque les colons Minangkabau de Sumatra ont migré vers la partie sud de la péninsule malaise à l’époque du sultanat de Melaka. Le rendang est bien apprécié par de nombreux malaisiens, en particulier la communauté malaise. Alors que le bœuf rendang est la star, il existe des variantes telles que le rendang de poulet et le rendang d’agneau.

Pour obtenir le meilleur résultat, vous devez disposer de l’ingrédient secret qui est le kerisik (noix de coco grillée). Vous devez également cuire à feu doux pour mijoter lentement, laisser mitonner la viande et réduire la sauce rendang.

Les colons Minangkabaus cuisinaient le plat puis le gardaient pendant des mois, laissant le goût et les saveurs complexes se développer au fil du temps. Vous pouvez préparer de grandes quantités donc, afin d’avoir des restes pour les jours suivants. Les saveurs et les arômes deviennent plus intenses les jours qui suivent la cuisson.

Durée de préparation (minutes) : 20

Durée de cuisson (minutes) : 90

Durée totale (minutes) : 110

Pour combien de personnes ? 4

Ingrédients :

  • 700 grammes de côtes de bœuf désossées (ou de la joue de bœuf), à couper en cubes
  • 5 cuillères à soupe d’huile de cuisson
  • 1 bâton de cannelle long de 6 cm
  • 3 clous de girofle
  • 3 badianes (anis étoilés)
  • 3 gousses de cardamome
  • 1 citronnelle, coupée en morceaux longs de 10 cm et pilée
  • 25 cl de lait de noix de coco épais (crème de noix de coco)
  • 25 cl d’eau
  • 2 cuillères à café de pulpe de tamarin (trempez dans de l’eau chaude pour le jus puis jetez les graines)
  • 6 feuilles de combava, très finement tranchées
  • 6 cuillères à soupe de kerisik (noix de coco grillée)
  • 1 cuillère à soupe de sucre ou de sucre de palme, au goût
  • Sel au goût.

Pour la pâte épicée :

  • 5 échalotes
  • 3 cm de galanga
  • 3 citronnelles (parties blanches seulement)
  • 5 gousses d’ail
  • Gingembre (3 cm)
  • 10-12 piments séchés, trempés dans de l’eau tiède et épépinés.

Difficulté : moyenne

Préparation :

  1. Hacher les ingrédients de la pâte d’épices, puis mélanger dans un robot culinaire jusqu’à ce que la pâte vous convienne.
  2. Faire chauffer l’huile dans une marmite, ajouter la pâte d’épices, la cannelle, les clous de girofle, l’anis étoilé et la cardamome avant de faire sauter jusqu’à ce qu’ils soient aromatiques.
  3. Ajouter le bœuf et la citronnelle pilée et remuer pendant 1 minute.
  4. Ajouter le lait de noix de coco épais, le jus de tamarin, l’eau et laisser mijoter à feu moyen en remuant fréquemment jusqu’à ce que la viande soit presque cuite.
  5. Ajouter les feuilles de combava, le kerisik (noix de coco grillée), le sucre ou le sucre de palme, en remuant pour bien mélanger avec la viande.
  6. Baisser le feu à “doux”, couvrir le couvercle et laisser mijoter pendant 60 à 90 minutes, ou jusqu’à ce que la viande soit vraiment tendre et que la sauce soit sèche.
  7. Ajouter plus de sel et de sucre au goût. Servir immédiatement avec du riz cuit à la vapeur. En garder pour le lendemain.

Vidéo de la recette :

Conseils :
Pour préparer le kerisik (la noix de coco grillée), il suffit d’ajouter la noix de coco râpée à un wok sec et de remuer sans arrêt jusqu’à ce que la noix de coco devienne dorée.

Remarques diverses :
Vous pouvez faire la même recette avec une saveur curry en utilisant 1 pot de pâte pour curry Rendang (en vente dans le commerce, par exemple dans les supermarchés d’alimentation asiatique).

Anecdotes :
Le plat de bœuf Rendang a été voté “Plat le plus délicieux du monde” (n°1 dans une liste de 50 plats) en 2011, selon un classement de la CNN.

Le souci, que beaucoup de gens ignorent, est que le classement final des 50 plats les plus délicieux du monde a été déterminé par un sondage facebook, lors duquel 35 000 personnes ont voté pour le meilleur plat au monde.

Or en 2011, l’Indonésie avait le deuxième plus grand nombre d’utilisateurs de facebook dans le monde. Combinez cette statistique avec le patriotisme indonésien et vous pouvez aisément comprendre pourquoi le numéro un et deux de la liste des meilleurs plats du monde sont le “rendang” et le “nasi goreng”.

Nous ne disons pas que le rendang ne mérite pas une très bonne place dans ce top 50 mondial, mais ce plat magnifique risque de ne pas être n°1 si tous les internautes participant à ce fameux sondage venaient vraiment de tous les pays du monde (et non pas quasi exclusivement de l’Indonésie, qui était surreprésenté lors de ce sondage en 2011).

Les lecteurs ont donné la note suivante à cette recette :
[ Nombre total de votes : 1 | Score moyen : 5 ]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.